Cette semaine avaient lieu les élections aux différents conseils de mon Université, à savoir :

 

  • les Conseils de gestion de chaque composante (Faculté et IUT) de mon Université : ils gèrent les affaires internes des facultés et des IUT.

  • le Conseil d'Administration de l'Université (CA) : il décide en dernier ressort de tout ce qui concerne l'Université.

  • le Conseil des Etudes et de la Vie Universitaire de l'Université (CEVU) : il s'occupe de la pédagogie, des nouveaux diplômes, de l'animation des campus, de la vie étudiante.

  • le Conseil Scientifique de l'Université (CS) : il définit la politique de recherche de l'Université.

Dans chacun de ces conseils, il y a des représentants des étudiants.
Au Conseil de gestion de ma Faculté de Médecine, il y a 3 représentants des étudiants de premier cycle ( 1ère année et 2e année), élus pour 1 an, et 4 représentants des étudiants de deuxième cycle (de la 3e à la 6e année), élus pour 2 ans. On ne renouvelait que les représentants de 1er cycle cette semaine.
Au CA de l'Université, il y a 5 représentants des étudiants et au CEVU, il y en a 16.
Au CS, il y a 4 représentants des doctorants (étudiants en troisième cycle)

2 particularités importantes en médecine :

 

  • La Faculté de Médecine est dérogatoire. C'est à dire que les décisions de son conseil de gestion ne passent pas au CA pour être validées.
    Ex :
    La Fac de Psycho veut davantage d'heures de psychologie de l'enfant en licence de psycho. Le conseil de gestion de la Fac de Psycho vote pour. Cela passe ensuite au CEVU qui donne un avis. Enfin, le CA examine la question et rend une décision : oui ou non il y a aura plus d'heures de psycho de l'enfant.
    Le Fac de Médecine veut davantage d'heures d'ophtalmologie. Le conseil de gestion de la Fac de Médecine vote pour. Point barre. Il y a aura plus d'heures d'ophtalmo.
    Les étudiants en Médecine se sont battus pour garder cette dérogation qui avait était supprimée dans la première version de la loi sur les Universités de cet été.

 

  • Les étudiants en troisième cycle de médecine, c'est à dire les internes en médecine, ne sont pas considérés comme doctorant (alors qu'ils préparent une thèse) et donc ne peuvent siéger en Conseil Scientifique.

Il faut savoir que le « Diplôme d'État de Docteur en Médecine » n'est pas un vrai « Doctorat » comme pour les autres disciplines. Mais j'aurais sûrement l'occasion d'en reparler dans un autre message.
Pour reprendre l'expression d'un élu étudiant de ma Faculté, les études de médecine en France sont considérés en gros comme un BTS qui dure un peu plus longtemps car c'est plus compliqué...

Dans la journée ou demain, un message viendra vous parler plus précisément des rapports de force entre syndicats et associations étudiantes, et un autre vous parlera de la campagne et des résultats de ces élections.