Cela fait longtemps que je n'ai pas écrit sur mon blog, mais c'était la rentrée !

Cette année, je recommence ma 3ième année de médecine. Faut dire que j'ai été occupé à plusieurs choses l'an dernier : associations, mandats électifs étudiants, bébé, préparation du concours de l'Internat de ma copine qui lui prenait tout son temps, ... Mais heureusement, je n'ai à repasser que les matières que j'ai raté, donc ça va aller.

J'ai réfléchi ces dernier temps à mon projet professionnel. En effet, dans notre fac, chaque étudiant possède un référent qui est PUPH (Professeur des Universités - Praticien Hospitalier) du CHU. Il nous a été demandé deécrire un pré-projet professionnel pour, je suppose, que notre référent nous guide et nous conseille.

Je n'avais pas rendu ce texte l'an dernier, car il était pour moi impossible de donner clairement un projet professionnel...
C'est vrai quoi ! Comment savoir, avant d'avoir abordé l'externat (et donc le passage dans tout un tas de services), ce qu'il nous plairait de faire comme spécialité, type d'exercice, ... ? Et quand bien même j'aurais eu une idée de spécialité avant d'entrer en médecine, on sait bien que peu sont les étudiants qui, au final, feront la spécialité qu'ils voulaient avant la fac, sinon ils n'y auraient que des pédiatres et des chirurgiens !

Il y a quand même des choses que je suis, a priori, sûr de ne pas vouloir faire. Par exemple, je ne pense justement pas faire de chirurgie... ça ne m'attire pas... ni faire de Recherche (et donc ne pas être médecin universitaire). J'ai vraiment une attirance pour la médecine de soin.
Mon passage en service de Médecine Interne l'an dernier (un service de médecine interne généraliste et pas un service super-spécialisé dans des maladies qui touchent 10 personnes dans le monde !) m'a fait prendre conscience que je préférais largement cette approche pluridisciplinaire, globale et systémique du patient. J'ai rarement vu deux fois la même chose et ça m'a plu.
Cela a renforcé mon doute quand à la spécialité que je voudrais faire ! Et pourquoi pas Médecine Interne ?

Oui, pourquoi pas. Mais je me suis redécouvert une passion depuis peu... Les sapeurs-pompiers.

Voici ce qui a priori me plairait d'exercer : Médecin des Sapeurs-Pompier Volontaire, sans doute en temps que généraliste. Volontaire et pas professionnel afin de garder une activité hospitalière dans un service d'urgences et pourquoi pas, une activité libérale. C'est actuellement le projet professionnel qui me convient le mieux. Il y a beaucoup d'urgentistes/généraliste et médecin-capitaine dans une petite caserne de pompier, j'ai lu des témoignages sur Internet et cela me conforte dans cette ambition.

Enfin, j'ai encore le temps d'y réfléchir, et de voir en stage ce qui me plait !